L'Institut professionnel de la fonction publique du Canada

Nouvelles et enjeux

Vous trouverez ici les nouvelles nationales les plus récentes.

14 janvier 2021
La procédure de remboursement des coûts ou des pertes financières d’importance qui sont attribuables à Phénix est maintenant accessible. Il est important d’examiner attentivement votre situation et de faire une demande si vous êtes admissible. Ensemble, nous avons travaillé fort pour que chaque sou que Phénix vous doit vous soit remboursé.
14 janvier 2021
La dernière phase du programme d’indemnisation Phénix est disponible aux membres de l’IPFPC qui ont subi de graves problèmes personnels ou financiers en raison du fiasco Phénix.
7 janvier 2021
« J'espère que nos membres savent que nous ne ménageons pas nos efforts pour garantir leur santé et leur sécurité et protéger leurs droits, et que nous sommes là pour les écouter s’ils et elles ont des inquiétudes. »
18 décembre 2020
Le premier ministre du Nouveau-Brunswick veut imposer un gel salarial d’un an et une augmentation annuelle de 1 % sur trois ans aux fonctionnaires provinciaux. Nous coopérons avec tous les autres agents négociateurs pour faire pression contre cette mesure d’austérité.
17 décembre 2020
Les travailleuses et travailleurs hospitaliers de l’Ontario ne sont pas autorisés à prendre un congé payé lorsqu’ils doivent s’isoler en raison d’une possible exposition à la COVID-19. C’est totalement inacceptable. Nous exigeons beaucoup mieux.
16 décembre 2020
L’IPFPC est solidaire des employé·e·s noir·e·s, actuel·le·s et ancien·ne·s, de la fonction publique fédérale qui intentent un recours collectif contre le Conseil du Trésor pour discrimination envers les Noir·e·s.
15 décembre 2020
Le 5 décembre 2020, une majorité des délégués présents ont décidé de suspendre les délibérations de la journée et de reprendre l’AGA à une date ultérieure déterminée par le Conseil d’administration de l’Institut.
15 décembre 2020
Suite aux résultats de notre dernière enquête auprès de ses membres de la fonction publique fédérale, l'IPFPC a déposé une série de griefs de principe à l'encontre de l'employeur.